LES PERLES DES MERS DU SUD (Australie, Indonésie, Philippines et Tahiti)

CARACTERISTIQUES PRINCIPALES

Les perles des mers du sud peuvent être facilement identifiées grâce à leur grande taille. En général, elle varient de 9 mm à 15 mm de diamètre. Dans de rares cas elles peuvent être plus grandes (16-20 mm).

Elles n'ont pas besoin de subir un traitement artificiel ou une coloration avant d'être mises sur le marché, c'est sans doute pourquoi elles sont considérées comme "la reine des perles et la perle des reines".

CULTURE

La première étape est la culture de l'huitre, ce processus dure environ 2 ans. Il faut environ 2 ans pour cultiver une perle des mers du sud. Un seul nucléus est inséminé dans l'huitre. Après la première récolte, l'huitre est remise dans l'eau (à une profondeur d'environ 10 mètres) dans l'espoir de pouvoir, à nouveau, effectuer une récolte d'ici 2 ans. Dans de rares cas, la procédure peut-être répétée une troisième fois en fonction de l'âge et de la santé de l'huitre.

FORMES

Seule une petite partie des perles récoltées est ronde. Une quantité importante, en revanche, aura diverses formes comme semi-ronde, la goutte, le bouton, cerclée et baroque.

Cette grande diversité de formes associée avec une gamme de couleur naturelles illimitée fait que chaque perle est unique.

VALEUR

Les perles des mers du sud ont un prix supérieur à cause de leur disponibilité limitée, de leur grande taille, de la durée prolongée de leur culture, de l'épaisseur du nacre, des couleurs naturelles et du lustre.

ORIGINES GEOGRAPHIQUES

Il existe deux types de perles des mers du sud:

LA PERLE BLANCHE

Elle est cultivée dans un type de mollusque appelé Pinctada maxima dont la coquille peut atteindre un diamètre de 25-30 cm. Les couleurs vont du blanc argenté au doré foncé, intégrant des tonalité de rose, crème, jaune, vert et bleu.

Le principal producteur est l'Australie, suivie par l'Indonésie et les Philippines.

LA PERLE NOIRE

Elle est cultivée dans un type de mollusque appelé Pinctada Margaritifera dont le diamètre avoisine les 12-15 cm. La perle noire des mers du sud est l'unique perle naturelle noire qui possède une gamme aussi vaste de couleurs. Elle s'étend du noire au vert paon, au vert, au gris, au bleu, au marron

Elle est cultivée dans la région du Pacifique Sud, qui s'étend vers l'est en partant des îles Cook vers Tahiti (le producteur principal). 


LES PERLES AKOYA (Japon, Chine et Vietnam)

CARACTERISTIQUES PRINCIPALES

Les perles Akoya sont cultivées dans un mollusque bivalve appelé Pinctada fucata martensii.

En raison de la taille limitée de l'huitre (environ 7 à 8 cm), ces perles peuvent atteindre un diamètre de 2 à 9 mm, rarement 10 mm.

Cultivée initialement au Japon, l'Akoya est traditionnellement cultivée depuis plus d'un siècle.

CULTURE

Dans l'huitre Akoya on peut inséminer entre 3 à 5 nucléus en fonction de la taille et de la santé de la coquille et du diamètre du nucléus. Comme les perles Akoya passent moins de temps dans la mer par rapport aux perles des mers du sud, l'épaisseur du nacre présente autour du nucléus est moins importante.

FORMES

En général le pourcentage de perles Akoya rondes ou presque rondes est substantiellement plus élevée que dans la culture des perles des mers du sud.

COULEURS

Les principales couleurs des perles Akoya sont le blanc, l'argent, le rose et le champagne.

VALEUR

Comme pour les autres perles, le prix est basé sur la disponibilité, la taille, la qualité, qui prend en compte la forme, la couleur, le lustre, la régularité de la superficie et bien entendu l'épaisseur de la nacre.

ORIGINES GEOGRAPHIQUES

Les pays leader dans la culture de perles Akoya sont le Japon, la Chine et le Vietnam.


LES PERLES D'EAU DOUCE (Chine)

CARACTERISTIQUES PRINCIPALES

Les perles d'eau douce ont une variété de formes, de couleur et de taille presque illimitée. Leur diamètre va de 2-3 mm à plus de 10 mm. Les moules utilisées pour leur culture proviennent de la famille des Unionidés.

On peut les trouver dans un grand nombre de fleuves, de lacs et d'étangs. Leur aspect externe est généralement marron, de forme ovale et peuvent atteindre une longueur de 30 cm pour 20 cm de largeur.

CULTURE

Contrairement aux perles cultivées en mer, la plupart des perles d'eau douce ne possèdent pas de nucléus. Selon l'âge, la taille de la moule et la dimension des perles souhaitées, le cultivateur peut inséminer sous le manteau de 20 à 60 fragments de manteau d'un autre individu. Plus le temps passe et plus la perle est amenée à devenir grande. Après la récolte les moules peuvent être réintroduite dans l'eau et après quelques années permettent de récolter de nouvelles perles.

FORMES

Les formes des perles d'eau douce sont infinies mais principalement on retiendra la forme presque-ronde, l'ovale, l'oeuf, le bouton et la goutte.

COULEURS

La gamme de couleurs est vaste et comprend le blanc, champagne, crème, rose, orangée, violet, lilas, mauve, bleu foncé et marron.

VALEUR

Malgré leurs qualités et le fait que leurs couleurs, formes et dimensions puissent être très attirants, les perles d'eau douce n'ont pas vraiment de valeur très élevée. La quantité produite est bien trop importante pour leur permettre de devenir une gamme rare et recherchée.

ORIGINES GEOGRAPHIQUES

A la fin des années 60, encouragés par leur succès avec les perles de culture en eau de mer, les japonais firent des expériences avec les moules d'eau douce en produisant initialement des perles ondulées en forme de grain de riz (historiquement dans le Lac Biwa, qui aujourd'hui n'existe plus). Aujourd'hui la Chine est le premier producteur mondial de perles d'eau douce. Le Cambodge, le Laos et le Vietnam se positionnent aussi sur ce marché.


PRENDRE SOIN DE SES PERLES

Une perle bien entretenue peut durer plusieurs centaines d'années. Voici quelques précaution d'usages et quelques conseils pratiques pour bien en prendre soin:

DESSECHEMENT ET CRAQUELAGE DE LA NACRE

Calcaire et organique, la perle est sensible aux agents atmosphériques. Par grande chaleur, elle peut se dessécher et se craqueler.

ALTERATION DE LA PERLE

Ce qui altère calcaire et matière organique altère aussi la perle. Il est donc essentiel d'éviter les parfums (un collier de perle ne se place qu'après avoir vaporisé la dernière touche de parfum), la transpiration, les détergents et substances chimiques de toutes sortes (et spécialement le chlore), les déodorants, les substances acides.

NETTOYAGE ET RANGEMENT DES PERLES

Un collier (ou autre type de bijou) de perles doit être régulièrement essuyé à l'aide d'un chiffon doux et humide. Pensez à nettoyer minutieusement chaque perle, y compris dans les endroits moins accessibles.

Pensez à ranger vos bijoux en perles dans leur écrin ou dans un tissu doux afin de les préserver de tout contact avec d'autres bijoux.


Coté chance, la perle provoque des réactions spontanées qui influent positivement sur la destinée. Elle favorise les déplacements et les grands voyages. Cependant, elle n'avantage que les personnes sincères aux attitudes plutôt matures.

En amour, la perle requiert des élements d'équilibre vital tels que le couple, la famille. Elle a le pouvoir de faire déceler la faille dans les unions en souffrance.

Correspondance astrale, tous les signes.

A éviter: les acides et de brumiser du parfun autour du cou si on les porte en collier, car elles perdraient leur éclat.